Le MOT du DOYEN

 
 

 

Carême 2020
Justice climatique pour protéger notre maison commune !

Le défi climatique et environnemental auquel nous sommes confrontés nous concerne et nous touche toutes et tous. Nous avons besoin d'audace pour entreprendre un chemin de conversion. L'audace de changer notre mode de vie et notre mode de développement. Nous sommes appelés, chacune et chacun, à prendre soin de la planète et des plus pauvres. Le Carême se présente à nous pour avoir cette audace avec les partenaires haïtiens d'Entraide et Fraternité.

Le Carême de Partage est pour les communautés chrétiennes l'occasion de se mobiliser cette année aux côtés du peuple haïtien qui compte parmi les premières victimes du changement climatique. Entraide et Fraternité veut s'associer aux nombreuses voix qui, de par le monde, réclament la justice climatique. Osons ensemble remettre en cause les structures injustes qui appauvrissent et enchaînent. Aux côtés des partenaires haïtiens, mobilisons-nous : pas de justice climatique possible sans justice sociale, commerciale, fiscale... sans justice tout court !

Protégeons les victimes des changements climatiques. Défendons les droits de celles et ceux qui nous nourrissent. Dénonçons l'impunité des multinationales. Nous vous invitons durant la campagne de Carême de partage à signer les revendications d'Entraide et Fraternité sur l'affiche-pétition à l'entrée de l'église ou en ligne sur www.entraide.be.

Assurer la sécurité alimentaire à travers la valorisation de l’agriculture familiale agroécologique, l’accès à la terre et la diversification des revenus des petits paysans, telle est la mission que se donne Entraide et Fraternité en Haïti.


Les collectes

Temps forts du Carême de Partage de toute l'Église de Belgique, les collectes pour soutenir les paysannes et paysans des pays du sud à sortir de la pauvreté ont lieu les 21-22 mars et 4-5 avril. Vous pouvez aussi votre don directement sur le compte BE68 0000 0000 3434 d'Entraide et Fraternité (attestation fiscale pour tout don de 40 € minimum par an).

Grâce à votre engagement et votre solidarité lors du Carême de Partage, des milliers de paysans et paysannes touchés par la faim à Haïti prendront part à la fête de la Résurrection du Christ. Merci pour votre don.

Bon et fécond Carême à toutes et à tous.


                    Jean-Claude PIVETTA,
                      doyen de Bastogne