Le MOT du DOYEN

 
 

 


Une année nouvelle commence …
L’Avent nous accueille

L’année liturgique C durant laquelle l’Eglise nous a proposé de lire l’Evangile de saint Luc touche à sa fin. Le dimanche premier décembre, nous commencerons donc une nouvelle année liturgique, l’année A où nous lirons l’Evangile selon Saint Matthieu.
L’année liturgique ne commence pas le premier janvier, mais le premier dimanche de l’Avent.
Cette année liturgique organise la vie de l’Eglise autour de deux événements majeurs : la naissance de Jésus à Noël et sa mort et sa résurrection à Pâques.
Une année qui propose aux chrétiens de revivre l’ensemble de l’histoire du salut et de la vie du Christ.
L’Avent est le premier temps de l’année liturgique : quatre semaines de préparation à Noël.
"Adventus" en latin signifie avènement, arrivée, venue. Pendant l’Avent, les chrétiens se préparent à la venue de Jésus à Noël.

« On ne mime pas l’attente d’il y a deux mille ans comme si le Christ n’était pas encore venu. On attend celui qui naît chaque jour dans le coeur des croyants, le Sauveur du monde; et on attend Celui qui viendra au jour promis, le Seigneur de gloire. L’Avent n’est donc pas seulement un préambule du 25 décembre. Durant l’Avent, l’Eglise fait mémoire du Fils de Dieu, mort et ressuscité, qui est toujours présent aux siens, comme il nous l’a promis. Durant l’Avent, l’Eglise célèbre aussi le Christ qui viendra à la fin des temps lorsque le Royaume de Dieu dota pleinement établi par l’univers. » (1)


Comment vivre ce temps de l’Avent ?

Très simplement :

Prendre le temps de la prière et de la médiation avec la parole de Dieu proposées par les lectures bibliques de chaque jour.
Prendre le temps aussi pour des engagements concrets.
Chaque année VIVRE ENSEMBLE nous invite à nous engager au service des plus démunis de chez nous. En Carême, nous menons des actions en faveur du Tiers-Monde.
C’est un temps pour s’ouvrir aux autres par des actions simples : amour, partage, réconciliation, pardon, accueil, service…
Cette année, VIVRE ENSEMBLE nous appelle encore à défendre les droits humains, mais également à construire des « nous » solidaires et à tisser des liens avec tous nos frères et soeurs en humanité. Nous soutenons cette année, dans notre doyenné de Bastogne, « la maison source », route de Marche, 72, à 6600 Bastogne, lieu d’accueil pour parents socialement fragilisés. Accompagnement, conseils et ateliers autour des gestes du quotidien, favorisant le cadre de vie des familles, …

L’association « la maison source » viendra témoigner
le mardi 26 novembre 2019 à 20h00,
en l’église Saint François, 10, avenue de la Gare à Bastogne.
Répondons nombreux à cette invitation.

Une prière pour l’Avent

Dieu a choisi de se faire attendre

Dieu, tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent.
Moi je n'aime pas attendre dans les files d'attente.
Je n'aime pas attendre mon tour.
Je n'aime pas attendre le train.
Je n'aime pas attendre pour juger.
Je n'aime pas attendre le moment.
Je n'aime pas attendre un autre jour.
Je n'aime pas attendre parce que je n'ai pas le temps et que je ne vis que dans l'instant.
Tu le sais bien d'ailleurs, tout est fait pour m'éviter l'attente : les cartes bleues et les libre services, les ventes à crédit et les distributeurs automatiques, les coups de téléphone et les
photos à développement instantané, les télex et les terminaux d'ordinateur, la
télévision et les flashes à la radio...
Je n'ai pas besoin d'attendre les nouvelles, elles me précèdent.
Mais Toi Dieu, tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.
Parce que tu as fait de l'attente l'espace de la conversion, le face à face avec ce qui est caché, l'usure qui ne s'use pas.
L'attente, seulement l'attente, l'attente de l'attente, l'intimité avec l'attente qui est en nous parce que seule l'attente réveille l'attention et que seule l'attention est capable d'aimer.
Tout est déjà donné dans l'attente, et pour Toi, Dieu, attendre se conjugue Prier.
Père Jean Debruynne

Jean-Claude PIVETTA
__________________________________________________

(1) Missel du dimanche 2020, vivre la messe du dimanche, p. 3